Kamishibai au musée de la résistance à Grenoble

Les 15 et 16 septembre, deux présentations de Kamishibai, l’histoire de l’origine de la centrale nucléaire, au Musée de la résistance et de la déportation à Grenoble ont accueilli une centaine de personnes. Le public était intéressé et très réactif!

C’était dans le cadre de l’exposition « Hibakusha, dessins des survivants d’Hiroshima et de Nagasaki ».
Le Kamishibai a illustré comment le Japon, le seul pays victime de la bombe atomique, a été emmené à accepter l’introduction du nucléaire civile, alors que certaines communes telles que Namie, frappée sévèrement par l’accident de Fukushima installée dans la commune voisine, ont refusé l’installation de la centrale nucléaire.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

グルノーブルのレジスタンス・強制連行博物館での土日にかけての紙芝居公演、盛況でした。パワポが使えないので50人で制限したのですが立ち見でいいから、と入ってくる方もいて、なかなかやりがいがありました。広島・長崎のヒバクシャの描いた絵画展を見て来た人たちだけあって、関心が高く、質問も沢山出て、また次に繋がりそうな関係もできそうです。
世界で唯一の原爆被爆国である日本でどのように原発が導入されたのか。その経緯。広島、大熊町、浪江町のエピソードが出て来ます。

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s