« Je ne peux pas penser au mariage, à l’accouchement ou à l’avenir ».

Une jeune femme de 26 ans atteinte d’un cancer de la thyroïde et de métastases pulmonaires poursuit TEPCO.

Tokyo Shimbun, 19 janvier 2022, 06h00

Six jeunes gens qui ont développé un cancer de la thyroïde après l’accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi cherchent à faire établir la responsabilité de TEPCO (Tokyo Electric Power Company) devant les tribunaux. Ils ont de forts doutes sur le fait que, malgré la découverte d’un cancer de la thyroïde chez environ 300 personnes qui étaient des enfants au moment de l’accident, aucun lien de causalité avec l’accident n’ait été reconnu, d’autant plus qu’une réduction du nombre d’examens de dépistage est envisagée. « Je ne veux pas que cela continue comme si rien ne s’était passé », a déclaré une jeune femme de 26 ans, qui vit dans la région de Nakadôri, dans le centre du département de Fukushima, qui s’inquiète pour son avenir après avoir appris que son cancer s’est propagé à ses poumons. (Article signé de Natsuko Katayama)

Continuer à lire … « « Je ne peux pas penser au mariage, à l’accouchement ou à l’avenir ». »
Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer